C’est la galère… ou plutôt les galères !

Victoria à LünenNous vous avons parlé la semaine dernière du chaland gallo romain Ambugnata, mis à l’eau avec succès le dimanche 3 mars, mais saviez vous que deux galères de la flotte romaine du Rhin avaient pris du service ces dernières années ? Elles ont pour nom Victoria et Lusoria, et croisent régulièrement sur les cours d’eau de Germanie…

Victoria en patrouilleCommençons par Victoria… Il s’agit d’une reconstruction bâtie sur la base d’une épave trouvée à côté du fortin de  Oberstimm, au bord du Danube, datée de l’époque de Domitien / Trajan. Il s’agit d’un petit patrouilleur fluvial, à dix rangées de rames, pour un effectif total embarqué sans doute de 25 auxiliaires. La longueur du navire est de 16m, pour presque 3m de large…

A quaiLe projet de reconstruction a été lancé en 2007, de manière à ce que le bâtiment puisse jouer un rôle central dans les célébrations du 2000ème anniversaire de la bataille de Teutoburg. Construit à Hamburg, il est maintenant hébergé par le musée romain de Haltern, sur le site des combats… et bien sur le musée est non loin d’un lac où la galère a pris ses quartiers ! Elle s’y promène régulièrement à la belle saison, et elles est capable de pointes à plus de 6noeuds. Elle est parfois même manœuvrée par quelques légionnaires

L’histoire de la Lusoria est bien différente… car il s’agit d’un bâtiment de la fin du troisième siècle, reconstruit sur la base d’une épave trouvée à Mayence par l’université de Trèves. Les dimensions sont similaires à celle de la Victoria, 18m pour 2.7 de large, et 12 rangs de rameurs, soit un équipage complet d’une trentaine de combattants. Lusoria-Rhenana

Le projet va débuter en 2010, et le bâtiment sera homologué en 2011. Les performances sont similaires à celle de son ancêtre le Victoria.

victoria et Lusoria à Haltern en 2012Rassurez-vous, les deux navires prennent régulièrement du service, et des régates permettant de comparer leurs performances respectives ont même été réalisées ! Leur dernière apparition a eu lieu pendant les journées romaines de Haltern, en 2012, ce qui laisse de bien jolis souvenirs…

stella noviomagiMais notre histoire de bateaux romains ne s’arrête pas là… il y en un troisième en service régulier…  Il s’agit de la reproduction d’un bateau de commerce destiné au transport du vin, nommé Stella Noviomagi, et qui croise sur la Moselle à l’occasion de croisières touristiques et oenologiques. Ces allemands sont incroyables…

Be Sociable, Share!