Le musée militaire de Stockholm

Installé dans un ancien arsenal du XVIIe siècle, le musée militaire de Stockholm est réputé pour la qualité de ses collections. Le musée est notamment connu pour ses collections d’armes et ses nombreux drapeaux pris aux armées ennemies vaincues. Mais ce qui marque surtout les esprits des nombreux visiteurs, ce sont ses grands dioramas réalisés avec des mannequins à taille réelle, grimés et équipés à la mode des temps anciens, et qui donnent à l’ensemble une originalité indéniable.

Petite visite guidée en photos.

Si la Suède est aujourd’hui un pays neutre, il n’en a pas toujours été ainsi. Bien entendu, sans remonter aux vikings, réputés pour leurs raids meurtriers, l’armée suédoise a été considérée comme l’une des meilleures d’Europe au XVIIe siècle. On ne sera donc pas surpris de trouver au sein du musée plusieurs scénettes illustrant cette âge d’or. Les soldats se distinguaient alors par leur uniforme bleu et jaune, qui sont toujours les couleurs de la Suède.

Certaines scènes ne sont composées que de deux personnages, comme celle montrant la flagellation d’un soldat puni. L’armée suédoise était connue pour la dureté de sa discipline. D’autres en revanche sont constituées de nombreux mannequins, qui nous plongent instantanément dans des atmosphères soigneusement reconstituées. Ainsi en est-il de ce groupe de piquiers du XVIe siècle, coiffés de cabassets et de chapeaux de feutre. Certains sont revêtus de la cuirasse, d’autres sont en simple habit. On dirait qu’ils attendent l’ordre de ce mettre en marche ou en formation, pour recevoir la charge ennemie. Les derniers instants avant la tempête.

Plusieurs dioramas mettent en scène la cavalerie ou le train d’artillerie. Les chevaux semblent être des vrais. Leurs muscles sont bandés par l’effort. La charge des cavaliers du roi Gustave III est à ce titre tout à fait impressionnante, et pourtant ils ne sont que trois. Que dire alors de ce canon et caisson d’artillerie tractés par six chevaux montés, vers 1850. Les cavaliers adoptent des positions très réalistes. Certains présentent d’impressionnants favoris. Bref, si vous passez par Stockholm, une visite s’impose, d’autant qu’elle est gratuite.

Et en prime, peut-être pourrez-vous assister à la relève de la garde en fin de matinée.

 

 

Be Sociable, Share!