Peplum, vous avez dit péplum ?

Agora Alejandro Amenábar 2009La passion pour l’histoire antique de plus d’un reconstituteur a sans doute été largement entretenue par ces péplums mythiques des années 50 et 60, tels que Ben-Hur, la Chute de l’Empire Romain, Quo Vadis ou encore Cléopâtre, sans parler des Dix Commandements ou autres Jason et les Argonautes… Même si nous savons tous maintenant que les costumes y sont souvent très approximatifs, que les combats de Quo vadislégionnaires ou hoplites relèvent plus du spectacle hollywoodien que de la reconstitution… ces films avaient l’avantage d’exister et d’évoquer une période qui nous est chère.

Plus qu’un simple genre cinématographique, le Péplum a aussi été un moyen de familiariser les spectateurs avec l’antiquité dans les années soixante, et c’est la raison pour laquelle le pôle archéologie du Rhône a choisi de lui consacrer une exposition sur la saison 2012/2013. CleopatreL’exposition est réalisée en partenariat avec l’Institut Lumière – le musée lyonnais du cinéma – le Conservatoire de Lyon et les Nuits de Fourvière, et a été reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication.

Cette exposition se répartit sur deux sites : le musée de Lyon Fourvière et le parc archéologique de St Romain en Gal. A Fourvière, l’accent est mis sur la dimension pédagogique du Péplum, et la manière dont celui-ci aborde les sujets et les thèmes qui sont l’objet des différentes collections du musée. Le musée se transforme pour l’occasion en sallele choc des titans de projection, puisque cinq extraits de films y seront projetés. A St Romain en Gal, on s’attache davantage à mettre en évidence les sources d’inspiration artistique des oeuvres cinématographiques. De nombreuses peintures, sculptures, ouvrages, opéras des 19ème et 20ème siècles sont inspirés de l’antiquité et sont à leur tour à l’origine de nombreux films.

GladiatorVoici donc une exposition bien originale, qu’il faut absolument tester ! Vous avez le temps, elle se déroule d’octobre 2012 à mars 2013. Elle ne concerne toutefois que la période « Classique » du Peplum, qui s’est bien renouvelé depuis 2000 avec des films magnifiques, comme Gladiator, Troie, Agora, ou encore des séries TV fort bien montées, comme Rome ou Spartacus. Serie RomeCes oeuvres modernes on certainement du déclencher plus d’une vocation, même si, là encore, histoire et archéologie sont parfois un peu malmenés, mais sans doute bien moins qu’avant… Il faut toutefois les prendre pour ce qu’elles sont, du cinéma de divertissement, évoquant une période, mais pas des documentaires historiques.

Pour en savoir plus sur cette double exposition :

http://www.musees-gallo-romains.com/saint_romain_en_gal/expositions/peplum
http://www.musees-gallo-romains.com/lyon_fourviere/expositions/peplum

Et pour tous les amateurs de l’armée romaine, un montage vidéo très agréable réalisé à partir de différents péplums, justement : http://www.youtube.com/watch?v=kFmDt_E3WbU

Roman legion

Be Sociable, Share!