Séjourner dans une forteresse de la fin du XVème siècle ?

Mais si, c’est possible… Et nous avons même le choix, car il existe en Europe plusieurs bâtiments reconstitués qui permettent aux passionnés de voir de leurs propres yeux comment une forteresse de cette époque était conçue, et comment on y vivait…

Parmi celles-ci figure le château du Haut Koenigsbourg, en Alsace. Situé à plus de 700m d’altitude au dessus de la plaine d’Alsace, le site remonte au XIème siècle. Il sera occupé durant tout le Moyen-Age, avec un épisode intermédiaire assez peu commun… Au milieu du XVème siècle, il sera un repaire de brigands, au point qu’une coalition regroupant les troupes des villes voisines viendra l’assiéger, artillerie à l’appui. Il sera ensuite adapté à l’artillerie, avec la construction de puissantes plate-formes, avant de sombrer petit à petit dans l’oubli.

L’Alsace devient allemande, près la fin du second Empire, et la commune voisine de Celestat va offrir le site à l’empereur Guillaume II. Celui-ci va décider de remettre la forteresse en état, telles qu’elle était aux alentours de 1500. Bien sur, comme dans toutes les restitutions du début du 20ème siècle, on va mêler recherches historiques, visions romantiques de l’époque médiévale, en ajoutant une petite dose de politique… Pour autant, l’architecte en charge des travaux va essayer, autant que possible, de respecter le plan initial et de rester dans l’esprit de l’époque. Lorsque la première guerre mondiale débute, le château est prêt…

Aujourd’hui, devenu monument historique, avec un classement qui concerne aussi bien les parties d’origine que la reconstruction, il est l’un des monuments les plus visités d’Alsace. Il est vrai que s’y promener vous tranporte littéralement dans le temps. L’impression d’ensemble est extraordinaire, car les lieux sont loin d’être étriqués, et que l’architecte n’a pas lésiné sur la décoration et le mobilier. De superbes fresques ornent les salles du logis, et le mobilier vaut le détour.

Chaque année, le château fait venir un ou plusieurs groupes de reconstitution pour animer les lieux, comme par exemple la Compagnie de Saint Georges, qui fait revivre une compagnie d’artillerie de l’époque de Charles le Téméraire. Si vous pouvez passer à ce moment là l’immersion sera complète, comme en témoignent les photos qui illustrent cet article…

Alors, munissez vous de vos plus beaux atours, et allez au château !

Be Sociable, Share!