Le long, très long voyage du char FT17…

Le char Renault FT17 est sans doute le blindé allié qui s’est avéré le plus efficace du premier conflit mondial. Près de 4000 exemplaires vont sortir des usines de Billancourt, 950 seront fabriqués sous licence aux Etats-Unis, une centaine en Italie, une centaine en Russie… et notre histoire raconte celle de l’un d’entre eux, qui a parcouru pas loin de 12000km en un siècle !

Le char FT17 est relativement léger par rapport aux premiers monstres de 1916-1917, avec ses 6.7 tonnes. Il est armé par un équipage de deux hommes : le conducteur, à l’avant, reçoit ses instructions du chef de char qui est debout derrière lui dans la tourelle. Pas de radio interne, mais une méthode simple : le chef de char communique ses ordres avec ses genoux, et en tapant sur le casque du pilote. Simple et efficace. Dotés d’un canon de 37mm, on le trouve aussi équipé d’une mitrailleuse.

Très rustique, ce char fera des merveilles, au point qu’il va rester en service jusqu’au début de la seconde guerre mondiale, voire plus… les allemands, qui se sont emparés du matériel français en 1940 vont encore l’utiliser pour des opérations de maintien de l’ordre, et on va même le retrouver en service au moment de la libération de Paris, et ceci même si il est totalement obsolète !

Mais revenons à notre char voyageur… A la fin de la première guerre mondiale, la France va donner 120 véhicules à  la Pologne. Ces chars seront les premiers blindés utilisés par l’armée polonaise, et ils connaitront le combat dans la guerre russo-polonaise de 1919-1920. De nombreux exemplaires seront capturés par l’armée russe et partiront en URSS. Et la piste s’arrête là…

Pour autant, en 2003, des militaires américains vont découvrir dans une sorte de casse pour matériel de guerre quelques carcasses que l’un d’entre eux identifiera comme des FT17, et finalement plutôt en bon état. Les casses afghanes vont se retrouver riches en trésors, avec des automitrailleuses des années 20, des chars des années 30… Le gouvernement afghan va se laisser convaincre et ces pièces de musée vont partir aux USA pour être restaurées.

Au cours de la restauration, il va s’avérer que les FT17 afghans ont subi des modifications qui permettent de les caractériser comme faisant partie de ceux qui étaient passés en Pologne en 1919-1920 ! Comment sont-ils arrivés là, en quelle année ? sans doute dans les années 20 ou 30… Aussitôt, les militaires polonais sur place vont partir à leur tour à la recherche d’un exemplaire en bon état, que le gouvernement afghan acceptera de leur céder.

Après restauration, ce FT17 va rouler une nouvelle fois dans les rues polonaises, au cours d’une fort officielle cérémonie, et en grande pompe. Bilan de l’opération : 12000km en un siècle, de la France à la Pologne puis la Russie, puis l’Afghanistan et retour en Pologne. On vous avait bien dit que les Renault FT17 étaient particulièrement rustiques !

 

 

Be Sociable, Share!